Comparatif des Meilleurs Vivarium

Ce qu’il faut garder en tête pour la sélection du vivarium n’est autre que le genre d’espèce que vous désirez élever. Effectivement, vous pourrez retrouver un grand nombre de vivariums et vous avez aussi la possibilité de le concevoir vous-même. L’aération ainsi que l’humidification du vivarium doivent être en rapport avec les différents besoins en humidité de l’animal.

Un vivarium correctement aéré sèche rapidement suite à la pulvérisation. Celle-ci permet d’optimiser l’humidification du produit. L’eau est importante pour de multiples espèces d’insectes, non uniquement pour leur hypoderme mais également pour leur hydratation. Dans la majorité des situations, la température ambiante normale est satisfaisante et il n’est pas toujours obligatoire d’investir dans des sources de lumières comme les lampes.

Vivarium

Vous désirez acquérir un vivarium ? Les espèces animales spécifiques demandent des habitats particuliers. Si vous désirez conserver un serpent, un gecko ou une tortue, vous ne pouvez éviter l’achat d’un tel produit. Même pour les rongeurs, ce produit est très bon pour leur hygiène. Des lampes particulières, un décor et des éléments d’éclairage sont incontournables.

Bien-sûr, les diverses espèces animales ont des nécessités variées en raison de leur environnement naturel. Ainsi, pour l’acquisition du vivarium, prenez en considération le genre d’animal que vous désirez élever. Grâce à ce guide, vous trouverez parfaitement le produit qui correspondra aux besoins de votre animal.

Notre Sélection des Meilleurs Vivariums

Flamingo – Trias 405576

Flamingo - Trias 405576

En Bref : Ce produit se destine seulement à l’élevage de tortues terrestres. Accessible en plusieurs tailles, nous vous présentons le modèle 60 x 35 x 20 centimètres. Pour ce qui est de son poids, il pèse 7,20 kilogrammes ce qui lui offre la possibilité d’être facilement déplaçable même pour un individu n’ayant pas trop de force. Ce modèle pourra être employé à de multiples reprises.

Il est idéal pour les jeunes tortues, les espèces exotiques qui ne peuvent grandir à l’extérieur, les tortues maladies ou accidentées ou encore à la préparation de l’hibernation de vos tortues. En revanche, il ne s’adresse pas à d’autres reptiles.

Caractéristiques :

  • Matériaux : verre plein
  • Genre d’animal : reptilien
  • Dimensions : 60 x 35 x 20 cm
  • Poids : 7,20 kilos

Voir les Avantages et Inconvénients

Points forts :

  • Look accrocheur
  • Verre de bonne facture
  • Conception
  • Idéal pour les tortues terrestres

Points faibles :

  • Non adapté pour les autres reptiles
  • Tarif onéreux

Terapod Fin Chêne 24

Terapod Fin chêne 24

En Bref : Le vivarium Terapod Fin chêne 24 est un outil de bonne facture au moyen de sa fabrication en bois de chêne. Il arbore une apparence plaisante et s’équipe de deux orifices d’aération situés sur le panneau arrière tout comme il en est pour les vis. Pour ce qui est des dimensions, ce produit fait 12 x 45 x 75 centimètres pour un poids de douze kg. 

Il présente de multiples avantages comme sa facilité d’installation, sa résistance grâce à une fabrication en chêne et enfin un look séduisant qui s’adaptera à de multiples décorations d’intérieur.

Caractéristiques :

  • Épaisseur : 15 mm
  • Aspect : inébranlable et épais
  • Orifices d’aération : 2
  • Dimensions : 12 x 45 x 75 cm
  • Poids : 12 kg

Voir les Avantages et Inconvénients

Points forts :

  • Facile à installer
  • Résistant
  • Look
  • Composition en bois de chêne

Points faibles :

  • Largeur très restreinte
  • Pas de place pour une lampe
  • Budget

Terapod Fin, Noir 48

Terapod Fin, Noir 48

En Bref : Le produit Terapod Fin Noir 48 se dote de planches de quinze mm d’épaisseur élaborées en bois mélaminés. Fabriqué en se servant de bois robuste, cet équipe outil provient d’une exploitation forestière respectant les règles issues des règlements du conseil. L’assemblage s’effectue plutôt aisément et rapidement par le biais de vis situés sur le panneau arrière.

En ce qui concerne les dimensions de ce produit, il mesure 12 x 45 x 140 centimètres et sa longueur est d’environ un mètre vingt. Accessible en couleur noir, cet outil pèse 21,4 kilogrammes.

Caractéristiques :

  • Design : robuste et massif
  • Épaisseur : 1.5 cm
  • Orifices d’aération : 2
  • Taille : 12 x 45 x 140 cm
  • Couleur : noir
  • Poids : 21,4 kg

Voir les Avantages et Inconvénients

Points forts :

  • Aisance de l’installation
  • Robustesse du produit
  • Look accrocheur
  • Fabrication en chêne

Points faibles :

  • Largeur restreinte de trente centimètres
  • Pas de place pour accrocher une lampe
  • Prix onéreux

Terapod Fin, chêne 36

Terapod Fin, chêne 36

En Bref : Ce produit convient idéalement pour les reptiles. Il demeure assez esthétique et plaisant. Il est spécifiquement fabriqué à partir de matériaux naturels dont les facultés répondent parfaitement aux exigences spécifiques afin de simuler le milieu naturel des sang-froids. Après l’avoir situé au sein d’un environnement chaud, ce vivarium fait en bois de chêne s’assure de la rétention de la chaleur.

Il s’agit d’un outil durable et peu cher prédisposé à laisser entrer la lumière naturelle. Bref, un nouvel habitat idéal pour les reptiles que vous désirez accueillir chez vous.

Caractéristiques :

  • Design : résistant et mastoc
  • Épaisseur : 1.5 cm
  • Orifices d’aération : 2
  • Taille : 12 x 45 x 110 cm

Voir les Avantages et Inconvénients

Points forts :

  • Aisance de l’assemblage
  • Résistance du produit
  • Apparence plaisante
  • Conception en bois de chêne

Points faibles :

  • Largeur très restreinte
  • Absence de place pour une lampe
  • Prix onéreux

Ferplast Géo Plastique 8 L

Ferplast Géo Plastique 8 L

En Bref : Cet outil est un vivarium fabriqué en plastique destiné pour les rongeurs et les petits animaux. Cela peut être des poissons, des reptiles ou encore des amphibiens. Les dimensions sont de 467 x 305 x 175 millimètres pour une capacité de 8 litres. Afin d’assurer le confort tout comme le bien-être de votre animal, la totalité des produits de la marque sont élaborés de manière conforme aux normes européennes actuelles concernant la sécurité, l’élimination et le recyclage des outils ou de leurs parties.

La non présence de substances nocives ou polluantes garantie la sauvegarde de la santé de vos reptiles. Les produits sont aussi élaborés pour leur assurer un confort parfait.

Caractéristiques :

  • Dimensions : 47 x 31 x 18 cm
  • Capacité : 8 litres
  • Matériaux : plastique
  • Couleur : vert et transparent
  • Idéal : petits animaux

Voir les Avantages et Inconvénients

Points forts :

  • Fabrication en plastique solide
  • Idéal pour conserver les poissons pendant une courte durée
  • Ouverture pertinente
  • Couvercle amovible
  • Rapport qualité/prix

Points faibles :

  • Look peu accrocheur
  • Trop simpliste
  • Pas adapté pour les insectes

Terapod Fin, chêne 48

Terapod Fin, chêne 48

En Bref : Apparence en chêne, le vivarium Terapod Fin chêne 48 est élaboré par le biais de planches de 1,5 produit d’épaisseur faits en bois mélaminés. Élaboré en se servant de bois de qualité, ce outil respecte les normes en vigueur du conseil car il provient d’une exploitation forestière. Pour ce qui est de sa taille, le produit fait 12 x 45 x 140 centimètres (une largeur d’un mètre vingt) pour un poids de 21,40 kg. Pour finir, c’est un produit résistant et massif.

Caractéristiques :

  • Design : solide et pesante
  • Épaisseur : 1.5 cm
  • Orifices d’aération : 2
  • Dimensions : 12 x 45 x 140 cm
  • Poids : 21,4 kilos

Voir les Avantages et Inconvénients

Points forts :

  • Facilité de l’installation
  • Solidité
  • Design du produit
  • Outil conçu en chêne

Points faibles :

  • Largeur insuffisante
  • Absence d’endroit pour la lampe
  • Tarif.

Guide d’Achat Vivariums

Beaucoup de personnes ne savent comment choisir son vivarium. Ainsi, nous vous avons pensé et concocté ce guide d’achat qui vous offrira la possibilité de trouver le matériel répondant à vos besoins. Découvrons ensemble les différents critères afin de choisir le meilleur appareil possible.

Définition

Un vivarium est un lieu où l’on conserve et on élève des petits animaux en essayant de reproduire leur milieu naturel ou biotope. C’est la plupart du temps une cage vitrée, dotée d’un toit ou d’une face amovible dans le but d’avoir accès à l’intérieur de la cage.

Sur le marché, il y a également des modèles grillagés pertinents pour certaines espèces demandant une aération abondante. On y élève la plupart du temps des reptiles, des insectes, des amphibiens ainsi que des petits mammifères. Il y a également des vivariums marins pour gros poissons.

Qu’est ce qu’un Vivarium ?

Il s’agit d’un milieu impénétrable imitant à la perfection le biotope d’un certain nombre d’espèce animales et/ou végétales. C’est un type d’aquarium qui à la place de l’eau possède des éléments tels que de la terre, du sable ou encore de la végétation faisant quelques centimètres d’épaisseur.

Le substrat est en réalité disposé sur le fond. Cette imitation de biotope est parfaitement adaptée pour les animaux que sont les iguanes, les tortues, les serpents sans oublier que certaines plantes exotiques peuvent être mises dans l’équipement.

Il y a trois genres de vivariums. Le premier d’entre eux est le désertique pour les espèces aimant un environnement sec et chaud. Le second est le tropical afin de reproduire un milieu chaud et humide.

Il existe également l’aquaterrarium qui est idéal pour les tortues d’eau. Divers points sont indispensables afin de le rendre habitable et pour que l’espèce y résidant ne subisse pas une mort regrettable. Il s’agit notamment de l’humidité, de la luminosité, de la température ambiante du sol ou encore de la ventilation.

Afin d’avoir un contrôle sur ces différents paramètres, il est conseillé d’acquérir différents accessoires tels que la sonde thermique, les lampes, le brumisateur ou encore un système de chauffage. En tout cas, beaucoup de ces habitats sont conçus en verre. Or, il n’est pas rare de dénicher des modèles faits de plastique, de métal ou de bois.

Afin de garantir une aération sans failles, des grillages peuvent être posés. Afin de faire le choix des matériaux, il est essentiel de prendre en considération les éléments que sont le coût, le poids, la qualité du design ainsi que la résistance à l’humidité.

Les Trois Aspects Techniques du Vivarium

Lumière et Chaleur

La lumière ainsi que la chaleur sont certainement les deux aspects les plus importants concernant les reptiles. Le métabolisme d’un reptile ne peut pas marcher normalement s’il n’y a pas de chaleur. Beaucoup d’espèces ont besoin de lampe reproduisant parfaitement la lumière du soleil (UV) et émettant de la chaleur.

Mais ils ont également besoin de zones sombres et plus fraîches. Ces différentes zones climatiques peuvent être imitées en se servant de différents genres de lampes : lampes céramiques, tubes fluorescents, lampes spécifiques à éclairage mixte ou HQI. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de magasins spécialisés comme par exemple Maxi Zoo.

Sécurité

La sécurité est une priorité pour le bien-être des reptiles. Les lampes doivent être mises de façon idéale dans une boîte lumineuse sécurisée, de façon à ce que les animaux n’aient pas la possibilité de les attendre.

Veillez à bien faire attention aux vivariums possédant une haute teneur en humidité ou bien une grande quantité d’eau. Gardez à l’esprit que le matériel électrique ne doit surtout pas entrer en contact avec l’eau ou bien être mouillé.

Propreté

La propreté d’un vivarium est un aspect essentiel. Tous les jours, les restes d’aliments ainsi que les excréments doivent être nettoyés et enlevés. Concernant les bols d’eau mais aussi ceux d’alimentation, ils doivent être parfaitement rincés à l’eau chaude.

Veillez à également désinfecter tous les ustensiles après leur usage, sans oublier vos mains. Les spécialistes conseillent même de se munir de gants lors du nettoyage de votre vivarium pour éviter la transmission de bactéries pathogènes.

Quels sont les Différents Usages Possibles ?

Un vivarium peut être utilisé pour une plante ou être un habitat pour les reptiles. Il s’utilise la plupart du temps dans le cadre de l’élevage d’animaux qui ne peuvent pas vivre dans votre maison en totale liberté. Cela est notamment le cas d’animaux dangereux tels que les reptiles, les animaux qui ont l’habitude d’évoluer dans un biotope entièrement différent et enfin les animaux qui sont susceptibles de s’échapper.

C’est la façon la plus conseillée afin d’élever les NAC. La reproduction des espèces végétales dans un contexte spécifique où le maintien de végétaux provenant d’un autre biotope ne peut être effectué que dans le cadre d’un vivarium. La plupart du temps en verre, il intègre des portes battantes ou coulissantes présentes sur la face avant.

La finalité est de vous approcher de votre animal de compagnie sans que ce dernier soit stressé. Il existe des aérations disposés à l’avant et à l’arrière pour obtenir ne circulation de l’air optimale. Cet habitat propose les conditions de vie adéquates autant pour les animaux que pour les plantes.

Ces conditions sont impossibles à recréer à la maison. Il est presque impossible d’ajuster de manière convenable l’hygrométrie ainsi que la température nécessaire à chaque espèce qui est la vôtre.

Plantes … et Minéraux !

  • Plantes : quelles sont les plantes les plus populaires ? Il s’agit des succulents. Ce sont des plantes qui nécessitent peu d’entretien et peuvent grandir dans presque tous les environnements. Si vous êtes du genre à ne pas trop arroser vos plantes, celles-ci sont idéales car elles peuvent survivre jusqu’à quelques mois sans eau.
  • La terre : il s’agit de la couche la plus essentielle de votre vivarium. C’est dans cette dernière que vos plantes pourront allé chercher la totalité de leurs éléments nutritifs. Étalez tout d’abord une couche mince, disposez votre plante puis intégrez une couche de terre pour parfaitement enterrer les racines.
  • La mousse de sphaigne : cette couche n’est pas obligatoire mais elle est tout de même pertinente. La mousse de sphaigne a des caractéristiques absorbantes et mises sous le terreau, elle accumulera le surplus d’eau provenant de la couche supérieure.
  • Le charbon : aussi facultatif comme la mousse de sphaigne, ce dernier est très pratique. En effet, il permet à votre terrarium de ne pas pourrir. Comme les terrariums sont la plupart du temps des environnements presque fermés sans irrigation d’eau, le taux d’humidité des couches de terre est très haute, ce qui permet à la moisissure d’apparaître. Vous n’aurez qu’à mettre un peu de charbon au milieu de votre équipement pour que ce souci soit réglé.
  • Les petits cailloux : au même titre que les cailloux de grosseurs moyenne, permettent d’irriguer le surplus d’eau provenant des couches supérieures. Il s’agit d’une couche facultative si vous mettez déjà des cailloux de grosseur moyenne dans votre vivarium. De quoi rendre votre équipement un peu plus design.
  • Les cailloux de taille moyenne : il s’agit de cailloux de taille plus imposante permettant de bien aérer votre vivarium. Effectivement, l’air s’immisce dans les zones vides offrant la possibilité à la plante de respirer.
  • Et enfin, le sable : il s’agit d’une couche facultative agissant de manière plus esthétique. En effet, si votre vivarium est transparent et que le surplus d’eau s’écoule dans les cailloux, un dépôt au bas de votre bocal se formera. Sur le long terme, vous aurez l’impression que le bas du vivarium est terni. Le sable servira à dissimuler tout cela.

Le Choix du Vivarium

Afin de débuter, vous devrez vous renseigner sur les façons de détenir l’amphibien/reptile que vous souhaitez avoir. Le choix de son futur habitat (vivarium) est la première étape à laquelle penser. Selon les espèces, il y a différentes tailles, formes et genres de vivariums présents sur le marché.

La taille ainsi que le genre sont deux paramètres majeurs qu’il est nécessaire de prendre en compte puisque la forme et le design sont des critères purement esthétiques. La taille dépendra quant à elle de l’espèce mais également du nombre d’individus qui vont cohabiter dans le vivarium. A ce propos, n’oubliez pas de bien vérifier si la cohabitation entre les espèces désirées est possible.

Voici un listing des différents genres de vivariums que l’on déniche sur le marché moderne : vivarium en PVC, en verre, en bois ou encore le flexarium (modèle entièrement grillagé). Il existe également le rack (c’est un système consistant à mettre vos reptiles dans des tiroirs). Il est essentiel de parfaitement faire attention à la ventilation de votre vivarium.

Cela est primordial pour une circulation optimale de l’air et par conséquent pour que la moisissure ne fasse pas son apparition ou que l’air ne soit pas trop chaud dans votre équipement. Après acquisition de votre vivarium, focalisez-vous sur le matériel afin d’obtenir les paramètres adéquats de détention. Le nettoyage est également une étape primordiale avant tout usage : cela permet d’enlever la totalité des traces de solvant ou autre substances toxiques pour vos amphibiens/reptiles.

Comment Choisir le bon Vivarium ?

Afin de parfaitement préparer l’apparition d’un nouveau compagnon, il faut opter pour un habitat parfaitement adapté. Ce coin de nature dépend de l’espèce désiré.

Pour accueillir les animaux venant de zones désertiques et s’étant familiarisés à des paysages arides mais également à une forte température, il est vivement conseillé de reproduire la savane, le désert, les lieux rocheux ou les steppes. Les espèces qui y sont présentes n’ont pas besoin de beaucoup d’entretien. Elles sont au sol et les pierres, les plantes ligneuses ou les fausses roches feront parfaitement l’affaire.

Le vivarium tropical est le coin idéal pour les animaux et les végétaux aimant l’environnement ainsi que le climat de la jungle. L’entretien d’une mini jungle à la maison demeure plutôt exigeant et nécessite assez de temps. Grâce aux nouvelles technologies ultrasophistiquées, il est plus aisé de maintenir bien la température ainsi que le taux d’humidité à un niveau stable.

Les marais ainsi que le vivarium aquatique encore nommé aquaterrarium ou paludarium sont faits de terre et d’eau. Le volume d’eau à utiliser est selon les désirs et besoins de l’espèce souhaitée.

Effectivement, la quantité d’eau peut occuper les trois/quarts de la surface entière. L’espace restant est utilisé en tant qu’une plateforme dans le but d’éviter la noyade des animaux. C’est la zone prisée par les lézards, les grenouilles, les petits poissons mais également les tortues chelidae.

Le dernier choix n’est autre que celui du vivarium d’extérieur ou de plein air. Il est extrêmement pertinent afin d’héberger les tortues de jardin ayant une attirance pour les rayons de soleil. L’espace du dehors leur offre la possibilité de faire leur promenade.

Prix

La taille est le premier élément qui modifie le prix du vivarium, plus le modèle est large, plus il sera coûteux. Les fourchettes de prix varient également en fonction des matériaux utilisés.

Au contraire de ce que l’on peut penser, les vivariums en bois ne coûtent pas forcément plus cher que ceux conçus totalement en verre. Les prix sont au final assez égaux. Les modèles faits de verre peuvent être plus petits et peuvent s’acquérir à partir d’environ cinquante euros.

Concernant les vivariums en bois, ils sont en règle générale plus grands et dévoilent un prix tournant autour des cent euros. Les vivariums les plus accessibles sont ceux conçus en plexiglas ou en plastique. Sachez que les plus petits modèles coûtent en règle générale une quinzaine d’euros et les plus grands peuvent avoir un prix autour des cent euros. Sachez qu’il existe également des vivariums spécifiques dont le tarif peut tutoyer quatre cent euros.

à Voir aussi : Terrarium ou Vivarium ?

Quels Reptiles peut-on Mettre dans un Vivarium ?

Le pogona vitticeps

Ce petit reptile venant d’Australie et dont la taille adulte atteinte entre quarante et soixante centimètres est un animal idéal pour un vivarium. Affectueux et docile, nous recommandons par contre d’en prendre deux si vous choisissez cette race. N’hésitez pas à vous renseigner sur les vivariums pour pogona dans le but de profiter de conseils spécifiques sur l’entretien, l’installation ainsi que l’alimentation à prévoir.

La tortue terrestre

Ce reptile est l’animal de compagnie idéal pour les plus jeunes. Petit et docile, la tortue aime surtout se balader. Prévoyez un habitat assez grand en fonction de la race choisie afin que l’animal puisse se dégourdir autant qu’il le souhaite. N’oubliez pas de vous renseigner sur la manière de prendre soin d’un vivarium pour une tortue. Le bien-être d’un tel animal est spécifique.

Le caméléon

Cet animal provenant du continent africain est différent de par sa taille ainsi que son sexe. Nous vous recommandons de choisir de préférence une femelle si vous êtes à la recherche d’un reptile doté d’une taille plus petite environ cinquante centimètres pour le mâle et trente centimètres pour la femelle. Si vous choisissez un caméléon, veillez à bien vous renseigner sur l’alimentation de ce reptile arboricole.

Le serpent

Si vous choisissez de prendre un serpent, il faut savoir que diverses précautions sont à prendre en compte en fonction de la race choisie au préalable. Renseignez-vous aussi sur la procédure à effectuer en fonction du fait que votre reptile soit seul ou vive en colocation. Prenez bien en compte que choisir un serpent pour un vivarium nécessite des connaissances spécifiques par rapport à l’aménagement de ce dernier, l’entretien ainsi que la température à adopter.

Les Aspects Techniques Essentiels à Prendre en Considération

Le premier point concerne la lumière ainsi que la chaleur. Il s’agit de deux critères essentiels pour les reptiles. Leur métabolisme ne peut s’effectuer sans la chaleur. Il est donc conseillé de se servir de lampes reproduisant les rayons UV du soleil et émettant une forte chaleur.

Dans ce but, il existe notamment les lampes céramiques, les lampes HQI, les tubes fluorescents ainsi que les lampes spécifiques à éclairage mixte. Le second point essentiel demeure dans la sécurité.

Il s’agit de la principale priorité pour le bien-être ainsi que la bonne santé des reptiles. Les lampes et autres équipements doivent être positionnés à bonne distance au sein d’une caisse lumineuse afin d’éviter tout contact avec les reptiles. Le contact des éléments électriques avec le centre aquatique est un danger potentiel d’électrocution pour les reptiles.

Le troisième aspect à prendre en compte est la propreté. Les excréments ainsi que les restes des repas doivent être dégagés quotidiennement. Le nettoyage récurrent des bols d’alimentation et d’eau maintient les reptiles dans des conditions d’hygiène optimales.

Ces différents ustensiles sont à laver et à désinfecter avec le plus grand soin. Les experts recommandent d’utiliser des gants jetables lors de l’entretien du bocal afin d’éviter tout contamination avec des bactéries pathogènes ainsi que des microbes.

Les Différents Matériaux Indispensables afin de Réaliser le bon Habitat

Concevoir un vivarium n’est pas une tâche d’expert. Vous désirez savoir comment faire un vivarium ? Tout d’abord, vous devez choisir des matériaux adéquats. Ils changent en fonction de la taille de l’animal, de ses habitudes de mouvement ainsi que de la façon dont il bouge.

Il faut une surface assez grande pour les espèces arboricoles ainsi que rampantes. Sachez que le verre est un matériau très répandu grâce à sa grande résistance mais aussi sa transparence offrant la possibilité de bien voir ce qu’il se passe dans le vivarium. Le bois ainsi que le grillage servent quant à eux essentiellement pour les serpents.

Pour ce qui est du plastique, il s’agit d’une matière qui au contact des animaux ou lors d’un nettoyage émet une couleur jaune agréable à la vue. Si vous souhaitez concevoir votre propre vivarium, munissez-vous d’un bocal doté d’un couvercle, de terreau venant de plantes tropicales, de graviers, de mousse ainsi que de petits cailloux.

Afin de concevoir les cachettes pour les reptiles, voici diverses idées : une fausse grotte, un rocher à trou, de la végétation ou encore une bûche.

OSB – Bois

Ces vivariums en verre sont la plupart du temps vendus par des artisans ou bien des amateurs. Il est possible de les concevoir par vous-même ou bien de les acquérir prêt-à-monter dans le commerce. Le point fort majeur du modèle OSB est que le bois retient parfaitement la chaleur. Ainsi, il est beaucoup plus facile à chauffer.

En outre, vous pouvez également parfaitement l’adapter en fonction de vos besoins tout en y intégrant des aérations ou bien en faire un sur-mesure en fonction de la taille de votre serpent. Autre point : le bois est un matériau extrêmement isolant et c’est pourquoi vous aurez certainement besoin de faire un double fond afin de mettre votre système de chauffage dans la cuve. Vous pouvez aussi chauffer par ampoule en perçant le haut du vivarium. L’OSB a le point fort d’être simple à modifier et à percer.

Le bois est un matériau sensible à l’humidité. C’est pourquoi le vernir est la solution idéale afin de le conserver le plus longtemps possible. Le vernis doit être alimentaire afin de ne pas être dangereux pour l’animal. Un vernis de cuisine ou de salle de bain fera l’affaire. Vous n’aurez qu’à le laisser poser le temps du séchage ainsi que le temps de l’aération.

Afin d’optimiser le nettoyage, il est possible de mettre une protection plastique dans le fond telle une nappe ou encore un film autocollant. Par contre, veillez à éviter que cela soit trop épais afin de ne pas isoler la source de chaleur si le chauffage s’effectue par le sol. Faites bien attention puisque les vivariums en OSB dotés d’un système de vitres coulissantes ne pourront pas accueillir les juvéniles qui pourraient en effet s’échapper. Veillez à bien tout calfeutrer notamment au niveau des espaces entre les vitres.

PVC

Les modèles en PVC possèdent bon nombre d’avantages par rapport aux modèles en verre. Tout d’abord, ils sont plus solides et plus isolants. Le revers de la médaille n’est autre que le tarif du vivarium. Ils sont la plupart du temps utilisés par les experts. Effectivement, de par leur solidité, ils sont beaucoup plus pratiques quand on doit les dépasser.

Les terrariophiles les choisissent essentiellement car l’équipement est facilement rentabilisé grâce à sa grande durée de vie à l’inverses des vivariums en OSB ou en verre pouvant se dégrader plus rapidement. Il existe trois marques principales de vivariums en PVC : HP Terra, Komat ainsi que Herptek.

Où Placer son Vivarium ?

A diverses exceptions près, n’importe quelle pièce convient à la pose d’un vivarium. Mettez de préférence ce dernier dans une zone où vous pourrez observer les animaux en toute tranquillité.

Veillez à ce que le vivarium ne soit pas exposé directement au soleil afin d’éviter un phénomène de surchauffe.

Si vous désirez acquérir des animaux sensibles à la chaleur, le vivarium ne devra pas être mis dans un appartement trop chaud. Cela pourrait tout simplement être nocif pour les animaux.

En fonction de la taille du vivarium, placez cet équipement sur un support robuste et stable pouvant supporter le contenu.

Quand vous avez sélectionné l’emplacement, pensez également à votre santé et votre dos. En effet, il pourrait être mal venu de devoir se baisser sans cesse et attraper un tour de rein.

Comment Mieux Entretenir son Terrarium ?

Quand le vivarium sera conçu, il sera nécessaire de l’entretenir. Une plante dans un tel équipement ne nécessite pas forcément moins d’attention qu’une plante présente en extérieur. En effet, elle aura des besoins spécifiques afin de croître d’une façon optimale.

Le sol du vivarium doit être humide, il ne faut pas le noyer et un juste milieu est à atteindre. Il faut penser à vérifier tous les jours et même si possible deux fois chaque jour l’humidité du vivarium. Dans ce but, posséder de la mousse sera un très bon indicateur d’humidité.

Si cette dernière commence à vieillir et à jaunir c’est quelle manque d’eau, dans ce cas, arrosez sans perdre une seule seconde. L’arrosage d’un vivarium doit être toujours mesuré puisqu’il est difficile d’évacuer un surplus d’eau. Nous vous recommandons d’arroser un peu et si cela ne suffit pas de renouveler l’opération autant de fois que nécessaire.

La condensation est également un phénomène à surveiller. Si vous en avez, c’est que le vivarium a eu un écart dans son écosystème. Dans ce cas, déplacez-le ou ouvrez afin d’aérer l’espace intérieur. Faites attention cependant car lorsque vous ouvrez le vivarium pour l’aérer, n’oubliez pas de refermer derrière.

Les espaces intérieurs vivants sont la plupart du temps mis dans des pièces où vous pouvez observer l’équipement régulièrement afin de voir que tout va bien. Veillez à nettoyer souvent l’intérieur du vivarium pour enlever la totalité des branches sèches des plantes à tiges.

Il est possible de dénicher les informations par rapport à l’entretien sur le web. Un vivarium de plantes ne nécessite pas moins d’entretien que des plantes en extérieur mais au moins autant puisqu’elles demandent de garder leur écosystème.

Vous devez être attentif aux moindres changements et variations de l’espace leur étant dédié. S’occuper des plantes est très relaxant et offre un effet d’apaisement. C’est pour cette raison pour laquelle les vivariums sont très appréciés.

Et pour l’éclairage ?

Les différentes sources lumineuses pour les vivariums doivent présenter un spectre lumineux autant équilibré que possible. Les vivariums de grande taille doivent avoir une quantité suffisante de lumière. Utilisez des réflecteurs de qualité supérieure dans ce but. Veillez également à la chaleur émise par votre éclairage.

Les réglettes fluorescentes par exemple émettent peu de chaleur. A contrario, les ampoules changent une majeure partie de l’énergie absorbée en chaleur. Un apport suffisant en rayons UV est aussi primordial pour l’éclairage des vivariums. Pour ce qui est de l’éclairage, il est nécessaire de faire une différence entre les animaux des régions tropicales ainsi que ceux du désert.

Terrarium Désertique

Les vivariums désertiques nécessitent un éclairage assez clair ainsi que beaucoup de rayons UV. Les UV-B sont nécessaires dans le but de stimuler la trisynthèse de la vitamine D3 ainsi que les UV-A pour ce qui est de la pigmentation.

Terrarium Forêt Tropicale

Les habitants des vivariums de type forêt tropicale et surtout les amphibiens ont besoin de recevoir peu de rayons UV si on compare aux animaux des vivariums désertiques. Cela est du à l’ombrage dans la nature ayant une forte densité végétale.

Conseils afin de Réaliser des Économies d’Énergie

Une isolation pour vivarium est tout indiquée afin d’effectuer des économies d’énergie notables concernant l’éclairage et le chauffage. Dans ce but, optez pour des vitres latérales avec des matériaux adaptés et pour le sol choisissez un support en mousse pour restreindre les pertes de chaleur.

Un chauffage ainsi que sa puissance doivent continuellement être dimensionnés de telle façon que les animaux ne subissent pas la chaleur si la technique de régulation ne fonctionne plus. L’effet chauffant de l’éclairage est donc toujours à étudier.

Veillez à toujours contrôler la température ainsi que le taux d’humidité de votre vivarium. Pour cela, utilisez des instruments spécifiques. Pensez également aux systèmes de filtre pour ce qui est des points d’eau ainsi que si vous le désirez d’une pompe à eau spécifique aux petites cascades.

Et pour le chauffage ?

Diverses options offrent la possibilité de chauffer les vivariums. Voici quelques astuces à prendre en compte selon le genre d’équipement.

Terrarium Désertique

  • Tapis chauffants : permet de munir une moitié d’un vivarium désertique d’un tapis chauffant. Veillez à bien respecter les instructions fournies par le concepteur lors de la pose. L’autre moitié non chauffée permet aux animaux de se retirer si ces derniers ont trop chaud. Ainsi, ne disposez jamais le tapis chauffant au centre du vivarium.
  • Spots et radiateurs : Les spots en céramique sont idéaux en tant que source modérée de chaleur. Veillez toujours à ce que le nombre de Watts soit adapté et à installer le radiateur tout en sécurité. La nuit, les ampoules rouges assurent une intensité adéquate de l’éclairage dans le vivarium désertique. La journée, ce sont les ampoules à spectres étalonnées pour les vivariums restreints qui conviendront.

Terrarium Forêt Tropicale

  • Tapis chauffants : pour les modèles forêt tropicale, dirigez-vous vers un chauffage doux afin d’obtenir une température homogène à l’intérieur de l’équipement. Lors de calcul de la puissance du chauffage, prenez aussi en compte la chaleur émise par l’éclairage. Pour ce qui est des grands vivariums, vous pouvez également installer des tapis chauffants sur les parois latérales extérieures afin de jouir de la température parfaite. Vous ne devrez alors pas stopper leur effet en posant des éléments de décoration dans le vivarium.
  • Briques chauffantes / tiges chauffantes : Si vous avez posé des éléments aquatiques dans le vivarium, utilisez une tige chauffante pour aquarium.
  • Spots et radiateurs : pour les amateurs de soleil comme les tortues, posez un stop additionnel qui servira de soleil artificiel.

Conclusion

Les terrariophiles auront le choix de choisir leur vivarium soit sur le web ou en passant par un magasin spécialisé. Il en va de même pour les différents accessoires ainsi que tout ceux ce qui est spécifique au vivarium : éclairage ou encore chauffage. Malgré le fait que les boutiques offrent la possibilité de voir le visu des produits, il peut être également fortement pratique de passer par Internet. En effet, sur la toile, vous pourrez choisir parmi une grande diversité de produits mais c’est également un espace de rendez-vous pour les passionnés de la terrariophilie.

Un vivarium peut représenter un abri pratique et hygiénique pour une multitude de types d’animaux : serpents, rongeurs, tortues ou encore geckos. Or, chaque être vivant possède des exigences spécifiques au niveau éclairage, décoration ou chaleur. Ainsi, n’hésitez pas à parcourir notre guide d’achat si vous vous posez encore des questions. Le bon choix de votre vivarium dépendra de la bonne santé ainsi que du confort des animaux.

à Voir aussi : Comment Faire un Vivarium

animaux